Accueil > Français > Amérique latine et Caraïbes > HAÏTI - Trois organisations internationales dénoncent le trafic d’armes qui (...)

HAÏTI - Trois organisations internationales dénoncent le trafic d’armes qui alimente la violence à Port-au-Prince (Alterpresse)

mardi 10 janvier 2006, mis en ligne par Dial

Port-au-Prince, 9 janv. 06 - AlterPresse - Les organisations Oxfam, Réseau d’Action sur les Armes Légères et Amnistie Internationale dénoncent la violence armée qui continue de faucher des vies à Port-au-Prince, en dépit de la présence de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation d’Haiti (MINUSTAH).

Dans un rapport publié ce 9 janvier à Londres, et dont des extraits ont été communiqués à AlterPresse, les 3 organisations déclarent qu’Haïti souffre de l’inefficacité du contrôle des armes pour garantir la sécurité des citoyens face à la violence.

Selon le document, les quartiers pauvres de la capitale sont infestés de groupes armés, fidèles à l’ex président Jean Bertrand Aristide et à des factions politiques rivales, ou de bandes de criminels, qui s’attaquent à la police nationale et aux militaires des Nations Unies.
Le rapport souligne que, seulement dans un centre hospitalier de Port-au-Prince, 1.400 blessés par balle ont été admis entre décembre 2004 et octobre 2005. « Nous continuons à recevoir trois victimes de tirs d’armes à feu par jour, tandis que d’autres blessés vont à l’hôpital universitaire ou perdent la vie », commente le responsable de l’hopital, Ali Besnaci, de Médecins Sans Frontière.
Pour Besnaci, Haïti vit actuellement une situation de « guerre ». Des confrontations se produisent continuellement « entre des bandes (armées) et les forces de paix des Nations Unies », fait-il remarquer.
Le rapport souligne que des organismes de défense des droits humains ont souvent dénoncé des meurtres et kidnappings commis par ces groupes armés, des exécutions extrajudiciaires effectuées par la police ou des victimes causées par des hypothétiques tirs indiscriminés des troupes de Nations Unies.

Le fort taux de violations enregistrées à Port-au-Prince est lié à la prolifération des armes, soutiennent Oxfam, le Réseau d’Action sur les Armes Légères et Amnistie Internationale.

Le rapport met en évidence l’approvisionnement continu en armes provenant de l’étranger, tant de manière illégale depuis la République dominicaine, la Jamaïque, l’Amérique Centrale, le Brésil, l’Amérique du Sud et l’Israël, que de manière légale et illégale des Etats-Unis.

Les organisations demandent aux gouvernements des pays concernés d’assumer la responsabilité de cet approvisionnement en armements et dénoncent le manque de contrôle effectif dans le commerce international des armes.


http://www.alterpresse.org/article.php3?id_article=3890

Les opinions exprimées dans les articles et les commentaires sont de la seule responsabilité de leurs auteur-e-s. Elles ne reflètent pas nécessairement celles des rédactions de Dial ou Alterinfos. Tout commentaire injurieux ou insultant sera supprimé sans préavis. AlterInfos est un média pluriel, avec une sensibilité de gauche. Il cherche à se faire l’écho de projets et de luttes émancipatrices. Les commentaires dont la perspective semble aller dans le sens contraire de cet objectif ne seront pas publiés ici, mais ils trouveront sûrement un autre espace pour le faire sur la toile.

Messages

  • Nous sommes tous enclins a reconnaitre que l’insecurite, violence et kidnapping viennent en majorite du secteur lavalas qui ne veut en aucune maniere que ca change en haiti. En ce qui a trait a cette situation degradante et intelorable d’actuel, mais toleree , et par le gouvernement , et par la Minustah, les leader politiques et le peuple n’ont rien a voir la-dedans d’autant que c’est pour la premiere fois que j’ai du constater un esprit d’unite entre les leader politiques d’ideologie differente, mais helas encore, sans doute nous avons obtenu notre liberte trop tot !
    Haiti est vraiment un pays de magouilles, magouilles en tout sens ! Partant du CEP avec son fameux Fequier, un conseiller pessimiste, haiti ne connaitrait les jours heureux avec lui tant qu’on n’ en se debarrasse pas. De toutefacon, ca fait de voir un pays, soit disant le tout premier ayant un passe historique incomparable de descendre a un tel niveau. D’ailleurs la democratie va trop loin, on ne devait pas accepter Preval entant que candidat, car si haiti est ce qu’elle est maintenant, Preval en est le principal responsable. Secundo, les membres du Cep ne devraient plus de main mise, si l’on pensait realiser de bonnes elections en haiti, non seulement ils sont tous des magouilleurs professionnels, mais aussi « INCOMPETENTS ». Tercio- Les juges de la cour de la cour de cassation devaient etre non seulement demis de leur fonction, mais aussi juges sur la le champ de Mars par devant le peuple en son entier, car ils sont tous des patripoches, non patriotes. Ils tous malhonnettes, incroyable, mais vrai ! Quant au gouvernement de facto, il est aussi incompetent et tolerant,, car si vous etes chef, vous devez avoir le courage de prendre des decisions, autrement, donner votre demission. Naturellement, nous ne les accusons de magouilleurs, comme c’est le cas des deux entites estatales precitees, mais cependant, quand vous etes chef, vous devez vous comporter entant que tel !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.