Accueil > Français > Amérique latine et Caraïbes > HAÏTI - Elections : Longue avance de Préval (AlterPresse)

HAÏTI - Elections : Longue avance de Préval (AlterPresse)

vendredi 10 février 2006, mis en ligne par Dial

Port-au-Prince, 9 février 2006 - AlterPresse - Le candidat de la plate-forme Espoir, l’ex président René Préval, a une avance considérable sur ses 32 concurrents, selon les premiers résultats partiels des élections qui se sont déroulées le 7 février dernier en Haiti.

Selon ces premiers résultats officiels, communiqués dans la soirée du 9 février, Préval obtient 65.09 % des voix sur 31,06 % des votes comptabilisés dans le département de l’Ouest, qui représente plus de 41% de l’électorat.

Le candidat qui vient en deuxième position, suivant les mêmes résultats, est l’ancien président Leslie Manigat, du Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes (RDNP), avec 13.82 %.

Dans le second département le plus important, l’Artibonite, qui représente près de 15% de l’électorat, Preval bénéficie de 50,47 % des suffrages sur 6.16 % des votes comptabilisés.

Dans l’Artibonite, le principal concurrent de Préval est pour l’instant le pasteur Luc Mésadieu, du Mouvement Chrétien pour le Renouveau d’Haïti (MOCHRENA), avec 24 % des voix.

Dans le département du Centre, qui représente plus de 6 % de l’électorat, le candidat indépendant Charles Henri Baker a une courte avance avec 29.32 % sur 10.08 des voix. Préval le suit avec 27.02 pour cent.

Dans le département du sud, Préval recueille 34.09 % sur 5.07 des voix. Il est suivi par Jean Chavannes Jeune, du parti l’Union Nationale Chrétienne pour la Reconstruction d’Haïti (UNCRH), avec 26.6 %. Le Sud représente également environ 6% de l’électorat.

Dans le Sud-Est (qui abrite un peu plus de 5 % de l’électorat) sur 1.93 % des suffrages, Préval obtient 47 %, suivi de Chavannes Jeune, avec 18.39 %.

« Ces résultats ne sont que partiels » et ne reflètent qu’un pourcentage « assez faible du total des votes », a tenu a rappeler le président du CEP, Max Mathurin. « On ne saurait en aucune manière les présenter comme s’il s’agissait de résultats définitifs », a-t-il ajouté.

Aucune donnée n’a encore été fournie sur les tendances qui se dégagent au niveau des législatives.

Environ 3,5 millions de personnes ont été appelées aux urnes pour élire un président, 30 sénateurs et 99 députés, suite à la chute, en février 2004, du régime de l’ex président Jean Bertrand Aristide, actuellement en Afrique du Sud. [gp apr 09/02/2006 23:00]


http://www.alterpresse.org/article.php3?id_article=4129

Les opinions exprimées dans les articles et les commentaires sont de la seule responsabilité de leurs auteur-e-s. Elles ne reflètent pas nécessairement celles des rédactions de Dial ou Alterinfos. Tout commentaire injurieux ou insultant sera supprimé sans préavis. AlterInfos est un média pluriel, avec une sensibilité de gauche. Il cherche à se faire l’écho de projets et de luttes émancipatrices. Les commentaires dont la perspective semble aller dans le sens contraire de cet objectif ne seront pas publiés ici, mais ils trouveront sûrement un autre espace pour le faire sur la toile.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.