Accueil > Français > Amérique latine et Caraïbes > VENEZUELA - Lula à Chávez : « ta victoire sera notre victoire »

VENEZUELA - Lula à Chávez : « ta victoire sera notre victoire »

mardi 10 juillet 2012, mis en ligne par Thierry Deronne

L’ex-président du Brésil Lula da Silva vient d’envoyer le message qui suit au président Hugo Chavez et aux 600 délégués de la gauche latinoaméricaine et mondiale réunis à Caracas dans le cadre du Forum de São Paulo, ce vendredi 6 juillet 2012.


« Compagnes et compagnons,

En 1990, quand nous avons créé le Forum de São Paulo, aucun d’entre nous n’imaginait qu’en seulement deux décennies nous arriverions au point où nous sommes. A cette époque la gauche n’était au pouvoir qu’à Cuba. Aujourd’hui nous gouvernons dans un grand nombre de pays, et même là où nous sommes dans l’opposition, les partis du Forum ont une influence croissante dans la vie politique et sociale.

Les gouvernements progressistes sont en train de changer le visage de l’Amérique Latine. Grâce à eux, notre continent se développe de manière accélérée, avec croissance économique, création d’emplois, distribution de la richesse et justice sociale. Aujourd’hui nous sommes une référence internationale d’alternative victorieuse au néolibéralisme.

Bien sûr il reste beaucoup à faire. Les faits survenus, par exemple, au Honduras et au Paraguay montrent qu’il faut encore beaucoup lutter pour que la démocratie prévale dans notre région. L’existence de colonies dans notre continent, comme c’est le cas des îles Malouines, qui sont évidemment argentines, sert à nous rappeler qu’il reste beaucoup à faire pour que la souveraineté nationale et régionale prévale, et pour cela nous devons approfondir l’intégration latino-américaine et caraïbe.

Nos pays restent marqués par la pauvreté et par l’inégalité. Nous avons besoin de plus de croissance économique, de politiques sociales et de réformes structurelles pour construire la société développée, juste et fraternelle dont nous rêvons. Dans tout ce que nous avons fait jusqu’à présent, qui est beaucoup, le Forum et les partis du Forum de São Paulo ont eu un grand rôle qui pourrait être beaucoup plus important si nous réussissons à maintenir notre principale caractéristique : l’unité dans la diversité.

Je veux conclure en vous disant combien je voudrais être parmi vous. Non seulement comme membre de la délégation du Parti des Travailleurs, mais aussi pour donner une grande accolade à mon compagnon Hugo Chavez. C’est seulement grâce au leadership de Chavez que le peuple vénézuélien a obtenu des conquêtes extraordinaires. Les classes populaires n’ont jamais été traitées avec autant de respect, de tendresse et de dignité. Ces conquêtes doivent être préservées et consolidées.

Chavez, compte sur moi, compte sur le PT, compte sur la solidarité et sur l’appui de chaque militant de gauche, de chaque démocrate et de chaque latino-américain. Ta victoire sera notre victoire. Une grande accolade, une accolade fraternelle et merci, compagnon, pour tout ce que tu as fait pour l’Amérique Latine. »

Ignacio Lula da Silva


Traduction : Thierry Deronne pour Venezuela Infos.

Première publication : http://venezuelainfos.wordpress.com/2012/07/07/lula-a-chavez-ta-victoire-sera-notre-victoire/

Les opinions exprimées dans les articles et les commentaires sont de la seule responsabilité de leurs auteur-e-s. Elles ne reflètent pas nécessairement celles des rédactions de Dial ou Alterinfos. Tout commentaire injurieux ou insultant sera supprimé sans préavis. AlterInfos est un média pluriel, avec une sensibilité de gauche. Il cherche à se faire l’écho de projets et de luttes émancipatrices. Les commentaires dont la perspective semble aller dans le sens contraire de cet objectif ne seront pas publiés ici, mais ils trouveront sûrement un autre espace pour le faire sur la toile.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.